Une césure dans son CV : comment en tirer profit ?

césure dans son CV

Lors de la formation académique, de nombreux étudiants optent pour une année de césure. Pourtant, le plus souvent elle n’est pas bien valorisée. Elle apporte pourtant beaucoup d’avantages à la personne. Il est donc primordial de bien la mettre en valeur dans le CV.

Une année de césure dans son cv pour un parcours original

Le principe de ce type de coupure est simple, l’étudiant réalise un projet personnel. Le plus important est qu’il choisit ce qu’il veut faire de son temps. Il peut en profiter pour accumuler plus d’expérience en faisant des stages ou en exerçant un travail. Il peut aussi s’agir d’un séjour linguistique. Certains décident même de faire des voyages. Le choix est libre et dépend totalement de l’individu. En général, il s’agit d’un bon moyen pour bonifier son parcours et se démarquer des autres. Il est donc primordial de ne pas cacher une césure dans son cv. Il suffit de raconter les motifs de ce choix et expliquer les bénéfices obtenus. En effet, de nombreux employeurs apprécient les profil atypiques.

Ce que révèle l’année de césure dans son cv

Le fait de se lancer dans ce type d’aventure révèle des aspects intéressants de la personnalité. Il faut insister sur le fait qu’aucun organisme n’organise ce type d’initiative. Alors, l’étudiant se charge des différentes démarches. Dans certains cas, un voyage à l’extérieur est même préparé. Alors, cet élément montre déjà que le candidat est actif et possède un bon sens de l’initiative. En outre, il est essentiel de détailler la préparation du projet. Le but est de montrer le sens des responsabilités et l’esprit d’entreprise. Ce genre de caractère est apprécié par un grand nombre de recruteurs.

Miser sur les expériences

Afin de valoriser l’année de césure dans son cv, il est essentiel de mettre en valeur l’expérience acquise. Il faut démontrer en quoi le savoir-faire obtenu est utile et peut servir au niveau de l’entreprise. Les missions et les activités doivent être détaillées le plus possible. Il en est de même pour les résultats obtenus. Le mieux est de parler des éléments qui ont un lien avec les activités de la compagnie. Et surtout il convient de préciser en quoi la césure complète le projet professionnel. Cette dimension peut être largement développée dans la lettre de motivation.

Le changement vécu grâce au projet

La place de la césure dans son cv est également importante. S’il s’agit d’un travail par exemple, elle est placée au niveau des expériences. S’il s’agit d’un stage ou d’un emploi dans un autre pays, il faut parler de la capacité d’adaptation dans le nouvel environnement. Les personnes qui partent à l’étranger gagnent aussi plus d’autonomie. Il ne faut pas hésiter à aborder ce point. Il en est de même pour l’ouverture d’esprit. Pour les missions humanitaires, il est malin de parler des qualités acquises sur le terrain. Les candidats peuvent même mettre en lumière les qualités humaines obtenues comme l’altruisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *