Responsable qualité en agroalimentaire

responsable qualité en agroalimentaire

Le responsable qualité en agroalimentaire est surtout présent au niveau des grandes entreprises. Son but principal est de présenter des produits de qualité aux consommateurs. Véritable professionnel polyvalent, il détient une place incontournable. De plus, les opportunités d’évolution de carrière sont intéressantes.

Les missions du responsable qualité en agroalimentaire

Le principal rôle du responsable qualité en agroalimentaire est de veiller à la bonne hygiène et à la sécurité de fabrication des aliments. La conformité des aliments est observée par rapport au cahier des charges. Il intervient tout aussi bien lors de la production. Dans ce cadre, il réalise une multitude de tâches. Il se charge notamment de l’analyse des matières premières et garantit leur conformité. Il vérifie le respect des différentes consignes concernant l’hygiène. Pour assurer à bien leur fonction, il établit un cahier des charges et contrôle son application. Entre autres, il sensibilise également le personnel sur les bonnes pratiques d’hygiène et de sécurité. Et il étudie en même temps les résultats de son propre travail.

 

Une position de taille

 

Le plus important est qu’il valide la sûreté du produit alimentaire. Lorsqu’un problème se présente, il analyse les défaillances et trouve les solutions adaptées. Pour améliorer la qualité, il peut même élaborer de nouvelles méthodes de production. Il peut même totalement modifier la chaîne de travail. Habituellement, il faut un état des lieux avant de fixer les objectifs d’amélioration. Face à chaque situation, il présente des recommandations. Ensuite, les procédures qu’il rédige doivent être respectées par tous les acteurs.

Les qualités d’un responsable qualité en agroalimentaire

Un responsable qualité en agroalimentaire doit être polyvalent car son domaine d’intervention est large. De plus, il doit maîtriser les divers rouages du processus. Cela inclut les diverses étapes allant de la création à l’obtention du produit fini. Il peut même s’occuper du suivi des ventes. Un bon professionnel de ce domaine doit pouvoir connaître l’informatique, l’anglais et le droit. En effet, il est indispensable de connaître les normes en vigueur et les obligations légales. Il doit aussi posséder une bonne aisance relationnelle. Ce métier implique un contact avec un grand nombre d’interlocuteurs tels que les clients. Il est donc essentiel d’être à l’aise avec les relations humaines. En outre, l’accumulation d’expériences techniques est nécessaires afin d’accomplir la mission correctement.

 

Carrière et opportunités

 

Au début, exercer ce poste au sein d’une entreprise est une excellente alternative. Le salaire est assez attractif, il atteint les 2 400 euros par mois. Par la suite, une évolution est possible en devenant responsable qualité sécurité environnement. Après plusieurs années, un rôle de manager est accessible. L’expertise est offerte au niveau de la direction générale. Pour se lancer dans cette profession, un niveau bac +2 est requis. Il peut s’agir d’un BTS en biotechnologies, en génie biologique ou encore en sciences et technologies des aliments. En outre, une licence pro spécialisé offre accès à des masters professionnels. Un diplôme d’ingénieur est également admissible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *