Comment déterminer le salaire d’un nouveau collaborateur ?

salaire d'un nouveau collaborateur

Décider du salaire d’un nouveau collaborateur n’est pas chose aisée. Pour réussir cette tâche, il est essentiel de prendre en considération certains points.

Fixer le salaire d’un nouveau collaborateur : les éléments incontournables

Pour commencer, afin de fixer le salaire d’un nouveau collaborateur, il faut prendre en compte le SMIC. En effet, il s’agit du montant minimum fixé par la loi. Le SMIC est incontournable pour les salariés. Mais dans certains, ce n’est pas obligatoire. C’est le cas pour les jeunes travailleurs par exemple ou pour les personnels des hôtels et des restaurants. Pour continuer, il faut analyser le profil de la personne. Cela inclut le diplôme et le parcours de la personne. Si le profil est rare par exemple, il est essentiel de fixer une rémunération un peu plus élevée que le Smic. Le but est d’encourager le professionnel à accepter l’offre au lieu d’aller ailleurs. Et arrivé au sein de la compagnie, il est indispensable de les inciter à rester. Ses compétences resteront alors au niveau de l’institution ce qui évitera de faire d’autres recherches. Entre autres, il est judicieux d’observer à combien s’élève le salaire dans les autres entreprises. L’objectif est de proposer un paiement à niveau compétitif.

Les différentes formalités à ne pas oublier

Il est à noter que le montant du salaire d’un nouveau collaborateur doit être écrit dans le contrat. En outre, il est essentiel de respecter le nombre d’heures de travail légal. Le chiffre s’élève à 10 heures par jour maximum ou 48 heures par semaine. Entre autres, la convention collective a une place importante au niveau de tout le processus. Elles régissent l’ensemble des droits dans un secteur donné. Les professionnels peuvent les consulter en ligne ou dans un journal officiel. Lorsqu’une entreprise applique une de ces conventions, les salariés bénéficient d’avantages précis. La rémunération minimale est précisée dans l’accord. Et les travailleurs ne peuvent pas demander une valeur plus faible. En outre, les heures supplémentaires sont fixées ainsi que leur contrepartie. Il peut s’agir d’une rémunération ou de quelques jours de repos.

Les éléments techniques pour déterminer le salaire d’un nouveau collaborateur

Dans le contrat de travail, le coefficient de salaire est un élément incontournable. Il est mentionné dans ce document obligatoire et sur la fiche de paie également. Il permet de définir le poste de travail et de le classer en fonction du profil de la personne. En outre, la hiérarchie est mieux définie. Et le degré de responsabilité de l’individu est facilement observé. Il est aussi important pour marquer les repères au niveau des augmentations. Le salaire minimum est également fixé grâce à ce coefficient. Il est calculé à partir de la valeur de point multiplié par l’indice de rémunération. Le premier chiffre est fixé par négociation tandis que le second se trouve dans la convention collective. Au final, toutes les informations sont résumées dans la grille salariale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *