Comment décrocher un emploi avec un handicap

décrocher un emploi avec un handicap

Décrocher un emploi avec un handicap constitue souvent un véritable défi. Comme le handicap n’est généralement pas mentionné dans le CV,  la difficulté se présente surtout lors de l’entretien. Les personnes à mobilités réduites se posent généralement des questions sur comment aborder son handicap.

Faut-il aborder son handicap ou non ?

Pour décrocher un emploi avec un handicap faut-il ou non parler de sa situation ? Aborder ce sujet peut être délicat pour le postulant. En effet, la réponse dépend de la situation, du poste et de l’entreprise. Il est avantageux d’aborder sa situation de handicap quand la société s’ouvre et encourage la candidature des personnes à mobilité réduite. Certaines entreprises cherchent même des profils, toutefois rares, comme une personne en situation de handicap détenant une Licence professionnelle. Parler de son handicap à l’employeur permet de bénéficier des aides une fois embauché. L’entreprise peut ainsi prendre les dispositions nécessaires pour effectuer les aménagements requis. Ne pas aborder le sujet peut présenter des risques. L’employeur peut ne pas se montrer très conciliant quand l’employé en situation de handicap doit s’absenter régulièrement par exemple. Quand le handicap n’a aucun impact sur le travail à faire ou quand l’entreprise dispose déjà des aménagements adaptés, il n’est pas nécessaire de parler de sa situation de handicap. Toutefois, il est recommandé de prendre contact avec la Mission Handicap après le recrutement.

Comment parler de son handicap ?

Afin de décrocher un emploi avec un handicap, il faut savoir en parler à l’employeur lors de l’entretien quand cela est nécessaire. Ces quelques conseils permettront de mieux aborder sa situation de handicap tout en garder ses chances d’être embauché :

  • évoquer votre parcours professionnel, vos formations et vos compétences pour commencer ;
  • s’informer sur la politique d’intégration de l’entreprise, puis parler de votre handicap de manière claire en employant des termes simples sans entrer dans les détails ;
  • insister sur ses compétences et son savoir-faire ;
  • évoquer les contre-indications liées à votre situation de handicap de manière positive et vos besoins en aménagement ;
  • aborder vos expériences professionnelles ;
  • parler de sa motivation pour le poste ;
  • montrer que son handicap n’est pas un obstacle pour la réalisation du travail ;
  • bien répondre aux questions du recruteur et rester optimiste.13

En résumé, il faut mettre en exergue ses compétences et atouts au lieu de se focaliser sur le handicap lors de l’entretien d’embauche. Il est aussi conseillé d’expliquer son handicap de manière positive tout en montrant sa motivation et ses atouts pour le poste à pourvoir. Le candidat doit rester positif et répondre efficacement aux questions posées par le recruteur. Il est important d’être honnête et montrer ses qualités personnelles (sens du relationnel, de l’organisation…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *